Esteban Isnardi – Salsa/Rueda

IsnardiEsteban Isnardi naît le 23 février 1964 à Montevideo, capitale de l’Uruguay.

Passionné de littérature malgré son peu de goût pour les bancs d’école et préférant le français à l’espagnol comme langue d’écriture, il publie d’abord un poème-récit « rue Diego Lamas » aux éditions genevoises Némo. Il voit ensuite ses textes paraitre dans plusieurs numéros de feue la revue littéraire romande « Ecriture ».
Il est l’auteur de la trilogie « Le monde autour de la salsa », aux éditions parisiennes Mare & Martin, des carnets de route où il consigne ses aventures planétaires de professeur-danseur itinérant.
Enfant du Candombe – le rythme afro coule en lui et depuis sa plus tendre enfance – il danse. C’est cette voie qui le rendra célèbre.
À peine arrivé en Suisse, et parallèlement à ses activités dans les autres branches de l’art, il se forme auprès des plus grands danseurs de salsa en Suisse, Italie, Espagne etc. Un pied sur chaque continent, et le cœur à la danse…
Il donne ses premiers cours à Genève en 1997 et ouvre son école «Expresión de salsa » en 1999, dans laquelle il dispense depuis lors des cours de salsa, de Son et de Rueda.
Il organise dans la foulée des stages en plein air au cœur d’un parc genevois, qui rencontrent chaque été un succès incroyable.
En 2000 il crée avec le danseur cubain Alexander Aguilera (deux fois vainqueur de Rueda au Cubamemucho par la suite) le groupe « Los Charangueros ». Ensemble ils raflent les trophées.
A partir de là sa carrière internationale s’ouvre.
Quatre fois champion de Suisse, deux fois 3ème du championnat du monde, juge international, dirigeant de la Fédération mondiale de salsa cubaine, il est sollicité dans les plus grands congrès à travers le globe pour donner des cours et se produire en show.
Jusqu’ici il a été engagé dans presque 200 villes de 60 pays répartis sur les 5 continents.
Une tournée sudaméricaine, prévue pour 2017, portera ce chiffre à presque 70 pays.
Il est assurément l’un des plus grands noms de la salsa dans le monde, et on dit de lui qu’il est l’instructeur de danses cubaines le plus demandé dans le monde.