Les danses de salon regroupent: valses, tango, ChaCha, paso doble, samba, rumba, madison…

Horaires et infos 2017-2018

  • Débutant: Mardi de 19h15 à 20h15
  • Intermédiaire : Mercredi de 20h15 à 21h15

Lieu : 20 Rue Jean Mermoz Annemasse (en dessous de Géant anciennement Maison de la Literie)

Pour plus d’information sur les niveaux, cliquez ici. Si vous avez besoin de conseils ou renseignements complémentaires n’hésitez pas à nous contacter.

GALA : Désormais traditionnel, le gala de l’école clôture la saison au mois de juin ou parfois en mai selon la disponibilité de la salle. L’amour de la danse et la convivialité font de cette soirée un véritable instant magique avec au programme, repas, danse, démonstrations des élèves, shows des professeurs et surprises !
DJ Bruno ou  un orchestre enchante nos oreilles, notre traiteur Evènements Gourmands régale nos papilles pour une très belle soirée.

Origine des danses de salon

 

Les danses standards

Les différentes formes de valses :

Populaire ou de société, la valse est une danse généralement écrite sur une mesure à 3/4, prise parfois à la noire (valse lente à trois temps binaires) ou le plus souvent à la blanche pointée (à la mesure, à un temps ternaire) cadençant son fameux rythme ternaire et dans laquelle le couple enlacé se déplace sur la piste en tournant sur lui-même.

La valse viennoise

Elle désigne une danse à pas rapides, sur un tempo compris entre 110 et 180 battements par minute. Dans les compétitions, la valse viennoise obéit actuellement à deux standards:
• le style international: valse toujours dansée en position rapprochée, ce qui limite le nombre de figures. Ce style de danse est beaucoup plus élégant et complexe que le style suivant;
• le style américain: valse beaucoup plus libre, dans laquelle les partenaires peuvent rompre le contact pour effectuer des figures variées.

La valse lente ou anglaise

Son tempo de 60 à 80, parfois appelée boston.
Cette forme de valse est apparue en même temps que la valse viennoise au début du XIXe siècle. Cette valse ne se dansait encore que sur deux temps et n’était qu’une simple évolution de la valse viennoise classique sur trois temps, remplaçant le deuxième temps par une pause. Cette façon de danser la valse s’étendit après la Seconde Guerre mondiale grâce à une nouvelle génération qui cherchait une façon stylisée et naturelle de danser la valse. Elle sera alors codifiée et dansée: «marche, marche, assemble» selon des directions précises.

La valse musette 

Danse de bal, elle apparue en France à la fin du XIXe siècle, suivie de peu par la java, qui lui est proche.
La valse musette a fait danser des générations dans les bals, sur un espace des plus restreints comme celui des tables rondes des guinguettes. Son rythme rapide et son pas croisé permettent de tourner quasiment sur place.

Le Tango

En Argentine, le tango est connu depuis le XVIIe siècle. A l’origine, danse de mauvais garçons et de prostituées, il est sorti des bas quartiers pour conquérir de manière étonnante les plus beaux salons d’Europe. Le vrai tango argentin est ardent, puissamment sobre. Les danseurs sont animés par une passion intérieure qui charge d’expression leurs moindres gestes.La codification, par les anglais de cette danse, l’a profondément changées et l’a curieusement classée dans les standards, en dehors des latinos-américaines.

Le Slow-fox

Cette danse est apparue en France en 1917, et comme beaucoup de danses, elle est née parmi la population noire de New-York, influencée par le negro-spiritual,le one-step et le ragtime. Au fil des années, reprise par la population blanche, elle se transforma, évolua, et dans le années 20, elle était loin de ses origines américaines, codifiée et structurée par les anglais.

Le Quick-Step

Cette danse est une création typiquement anglaise, native de Londres. Actuellement en France on ne la voit que dans les compétitions, et compte tenue des déplacements énormes qu’elle demande, il est exclu de la pratiquer dans un dancing. Toutefois très spectaculaire, elle remporte un vif succès et de nombreuses personnes désirent la danser.

 

Les danses latino-américaines

La Samba

D’origine brésilienne, la samba est pratiquée dans tous les continents sud-américains.C’ est une danse joyeuse, exubérante, au rythme bondissant.

Le Cha Cha

La seconde vague fut celle du mambo et du cha cha.
Pierre Lavelle, un professeur de danse anglais parti à Cuba a simplifié les pas et appelé la danse cha-cha au lieu de Cha-cha-chá.
C’est l’une des premières danses cubaines à avoir connu un grand succès en occident (après la rumba). Son air fut joué pour la première fois dans les dancings d’Amérique au début des années 50, il succède à la mode du Mambo à partir duquel on l’a développé. D’ailleurs, Le Cha-cha-chá était appelé également à son origine triple mambo, mais devra affronter, en autre, la concurrence du rock’n’roll en 1960.
Il reste aujourd’hui très dansé dans les bals.
Le cha-cha est également dansé en compétition dans les danses latino-américaines.

La rumba

Depuis les années 30, des vagues de musiques latino en provenance principalement de Cuba se succèdent à intervalles presque réguliers (tous les 20 ans environ).
La première fut celle de la rumba.
Musicalement, ses racines remontent jusqu’au XVIe siècle, mais la rumba moderne est apparue aux environs de la seconde guerre mondiale avec le développement du « son » cubain. Le danzon, encore plus lent, prit ensuite le relais. La rumba devint alors la danse langoureuse et sensuelle que l’on connait aujourd’hui.
Elle fut introduite dans les concours de danses sportives en 1955.

Le Paso-doble

Il fait parti du folklore espagnol. danse vive, fougueuse, altière, aux attitudes provocantes. Elle trouve son inspiration dans les corridas. La cape, la danseuse, virevolte, tenue mais libre, par le torero, le danseur.

Le Jive
Son origine remonte à la dernière Guerre Mondiale, quand les « boys » américains mirent le pied sur le sol de la vieille Angleterre. C’est une danse qui évoque la joie, la liberté.

No Comments Yet.

Add your comment